Histoire de la place

Un peu d'histoire....La Place de Chaponost...une évolution séculaire !

Le projet Coeur de bourg actuellement en chantier peut se lire comme une nouvelle transformation de la place, dans la lignée de toutes celles qui se sont produites. Le document très bien fourni de Histoire et Patrimoine (voir ci-dessous) le montre bien et les schémas présentés lors des visites de chantier par l'archéologue sont très clairs. Notre place a beaucoup évolué, dans sa morphologie (c'était plus un promontoire qu'une place) et dans son dessin. Et cette évolution n'était pas finie.
Preuve en est que les deux parties en compétition aux dernières élections municipales de 2008 avaient prévu une nouvelle évolution.

Le schéma en cours de réalisation finalise l'évolution de 1976, par la fin du crochet très prononcé que faisait la rue Gros pour contourner la place. Le centre de la commune assumera enfin ses deux rôles : celui du carrefour entre un itinéraire de transit routier et un itinéraire de desserte villageoise et celui d'une place de village, piétonnier; ces deux fonctions seront alors bien séparées.

L'espace alors libéré devient disponible pour une construction d'utilité publique.

Ci-dessous , l'évolution séculaire de l'espace central de la commune tel que décrit dans le document publié il y a quelques années par l'association Histoire et Patrimoine.

 

TRANSFORMATION DE LA PLACE DE CHAPONOST extrait de la revue éditée par l'association Histoire et Patrimoine

association-histoire-patrimoine.jpg

 

1891 - La construction de la nouvelle église, inaugurée en 1891, est l'événement majeur qui va entraîner la transformation progressive de la place et son agrandissement par des démolitions successives :

1892 -  démolition de la nef de l'ancienne église.

1909 - démolition de ce qui restait de l'ancienne église ainsi que de l'ancien auditoire de justice du château, devenu le Café français,

(le projet de transformation de ces bâtiments en école communale n'a pas abouti (plans dressés par l'architecte Raymond Feuga).

1921 - démolition de la maison Brossard pour permettre la construction du Monument aux Morts, inauguré le 21 août 1921.

NB. Entre 1895 et 1924, le cuvier avait abrité l'hospice Saint-Antoine.

Puis, pendant 50 ans peu de changements, à l'exception d'un mur de soutènement au sud de la place.

En 1976, sous l'impulsion du maire, le Docteur Reydellet, la place est de nouveau agrandie par la création de la place du marché. Pour cela, la seule partie du château alors existante, le cuvier, est démolie, ainsi qu'une petite maison de type médiéval située à côté.

Des immeubles HLM sont construits au sud de la place. Seul vestige du château de Chaponost, l'ancienne porte médiévale subsiste derrière le Monument aux Morts (NDLR : en 1976, un premier dévoiement avait donc été réalisé pour passer de l'autre côté de l'église , ce qui avait conduit à la démolition de deux maisons chaponoises...La destruction de la maison "de l'esthéticienne" n'est donc pas une première ! )



Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site