Bonnet d'âne n° 1 suite

Les pleurs de Françoise BULLY

 

Lors du dernier conseil municipal, FB a refait son n° de pleureuse sur le centre social : "on me cache tout on me dit rien, où en est l'audit de la CAF, etc...."

Si elle avait été présente au dernier conseil d'administration du 6 décembre comme son mandat municipal l'y oblige, absente sans excuse ni suppléant prévenu, elle aurait pu apprendre du Président de la CAF présent en personne qu'il n'y avait pas d'audit de prévu, mais que des inspections ordinaires ont été faites et ont donné toute satisfaction!!

Comme quoi il vaut mieux préparer ses dossiers, dialoguer avec les responsables, que d'écouter les ragots propagés par ceux qui vivent dans les caniveaux..

HIHAN ( bis)

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site